Le rosé de Mamie

16.00
C’est un rosé sec, léger et rafraîchissant, vinifié comme un vin blanc.
Cela lui confère des arômes fumés. Sa minéralité apporte un super équilibre avec le fruit.
Nous l’avons siroté avec une tomme de chèvre des Yvelines sur un fond de bossa nova des années 60

Fiche technique :

Nous allons chercher ces raisins chez les géniaux vignerons Xavier et Géraldine Cailleau Ils proviennent de parcelles autour du château sur un terroir de grès à spongiaires sur argilo- calcaire.
3,15h de route puis arrivés à Courbevoie on enchaîne avec la vinification. Les raisins arrivent à 8°C au chai, parfait pour la presse. Une presse très douce d’environ 3h pour extraire juste ce qu’il faut de couleur.
Nous n’utilisons aucun adjuvant, mis à part une toute petite dose de soufre qui reste dans les niveaux de vin naturel (15 mg/L en SO2 total) La température de fermentation est à 18°C, plus élevée que les rosés classiques (12-14°C) ce qui lui confère ses arômes fumés et sa minéralité
Mise en bouteille au chai. Du bonheur en bouteille 🙂